La Chaux
 

Il existe deux sortes de chaux :

- la chaux hydraulique :

à base l’aluminate et d’hydroxide de calcium, elle contient entre 5 et 30 pourcent d’argile.

Sa prise est plus rapide que la chaux aérienne et peut se réaliser en milieu humide et au contact de l'eau.

D’aspect moins plastique que sa sœur, elle bénéficie d’une bonne résistance mécanique pour réaliser des ouvrages plus durs, comme certains enduits, des bétons de chaux pour les dalles et en mortier pour poser des carreaux de terre cuite ou des moellons de pierre.

......................................................................

- la chaux aérienne :

obtenue à partir d’un calcaire très pur, elle doit renfermée moins de 5% d’impuretés argileuse. La chaux aérienne est le matériaux le plus noble, reine des chaux pour les décors et finition.

Elle durcie uniquement au contact du dioxyde de carbone présente dans l’air (d’où le nom de chaux aérienne). Son temps de séchage est très long et devient difficile à mettre en œuvre par temps humide et froid ou trop chaux.

On l’utilise mélangée avec de l’eau pour faire une pâte appelé badigeon, plus on mettra d’eau dans le mélange alors appelé « eau forte », plus on pourra réaliser des effets de transparence sur un enduit.

On peut la mélangée avec du sable et des ocres pour faire un mortier souple, pour les façades

......................................................................

Nous réalisons pour vous :

En chaux hydraulique :
- enduit de façade
- badigeon à secco
- badigeon à fresco
- eau forte et toute maçonnerie...

En chaux aérienne :
- dalle de chaux (chaux paille, chaux chanvre)
- toute maçonnerie (mur en moellons, pose de carreaux de terre cuite et certains enduits)...

©2009-2010 - Naturabitat.eu - Tous droits réservés - Reproduction interdite sauf accord écrit et préalable de Naturabitat.eu